Un trail sérieux facile à lever

JPEG Allez, je fini la journée en réessayant le mono BM, (en fait plutôt de l’autrichier Rotax) déjà vu sur la F 650 CS, pour voir ce qu’il donne en senti de piston et s’il est joueur (si elle lève, quoi). Tout d’abord je trouve qu’elle ne fait pas mobylette (contrairement à son klaxon, je m’en appercevrai par la suite), elle a des volumes généreux, notamment sa partie arrière enveloppant les deux pots et où se trouve le bouchon de réservoir. Un bouchon d’huile se trouve en dessous à gauche du guidon ; comme d’habitude on ne pourra pas reprocher à BMW un manque d’originalité...
Assis dessus je trouve le tableau de bord un peu haut. Au moins il n’y a pas besoin (ou peu) de quitter la route des yeux pour le consulter. Le compteur et le compte tours sont à aiguille, un seul trip est disponible. Il ne m’a pas semblé bien complet. La béquille latérale est assez éloignée malgré son énorme ergot. La position est neutre, ni sur l’avant (comme la K 1200 R), ni sur l’arrière (comme la K 1200 LT). On est bien installé et on peut partir loin et longtemps. Les rétros sont entièrement utilisables sans avoir à se décaler. Curieusement seul le levier d’embrayage était réglable (via une molette). Un boitier bizarre est installé au centre du guidon, il contient la commande des warnings et de l’ABS. Les commodos sont de type classique (ouf) mais sont peu agréables à utiliser et n’apparaîssent pas de bonne qualité. La finition semble d’ailleurs en retrait, il y a beaucoup de plastiques mal ajustés.
On part, je me glisse en fin de cortège pour pouvoir m’amuser. Mais vu qu’on est allé tout droit sous des nuages bien noirs qui n’ont pas manqué de se soulager sur nos casques (un déluge ! ) je n’ai pas pu tester la prise d’angle. Enfin si, mais sur un plan vertical ! Du levage de roue, quoi. Ca faisait bien marrer le gars fermant le groupe, preuve que tous ne sont pas coincés chez BM. La petite est bien joueuse, elle se dresse facilement en première. Tellement facilement que j’ai failli me retourner. Ça m’a bien calmé et je n’ai pas essayé en deux, je l’y crois toutefois bien plus difficile. Une R 1200 GS est certainement mieux adaptée pour faire le con ; j’aurai au moins appris qu’un revêtement trempé ne gène pas pour ça.
Le moteur est bien souple, s’il nous fait comprendre qu’il a du mal sous 2000 tr/min (je ne pouvais pas aller bien en dessous à cause d’un ralenti élevé, à moins que le starter n’ai été enclenché, mais il n’était pas au guidon) il repart sans problème par la suite puis offre une belle rondeur de 4000 à 6000 tr/min. On est alors à 1000 tr/min de la zone rouge. Il est assez rond et linéaire, sans cap marqué. Les adeptes des palpitations seront décus, on ne le sent pas battre. Il y avait quelques vibrations mais rien qui ne m’ait envoûté. Dommage. Le son est aussi bien trop discret à mon goût.
Pour ce qui est de la boîte de vitesse la première est dérangeante, le sélecteur ne se bloquant pas lorsqu’elle est enclenchée, comme sur la Dominator et quelques autres motos. Le point mort est de plus difficile à trouver. L’ABS était installé mais je n’ai pas trop joué avec l’avant (pourtant j’aurai pu vu l’état détrempé des routes) et un peu avec l’arrière. Si l’avant m’a semblé relativement discret, l’arrière est lui d’un désagrément notoire, nous donnant l’impression d’être en train de casser quelque chose lorsqu’il s’enclenche.
Au final ça reste une petite meule sympa, polyvalente mais n’excellant nulle part. L’ESA n’est bien sûr pas en option mais je la devine dotée d’un chassis joueur. Si les acrobates devraient trouver leur compte, les amateurs de sensations moteur brutes ou subtiles devront par contre passer leur chemin...

NOM

BMW F 650 GS

Cadre

Cadre poutre en tubes d’acier

Type

Monocylindre à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1493 mm, angle de 27,9°

Distribution

Double ACT et 4 soupapes

Suspension avant

Fourche hydraulique 41 mm, débattement 170 mm

Cylindrée

652 cm3 (100 x 83 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur, débattement 165 mm

Puissance

50 ch à 6500 tr/min, 6,2 mkg à 5000 tr/min

Frein avant

Simple disque 300 mm, étrier 2 pistons ABS

Rapport volumétrique

 ? : 1, zone rouge à 8000 tr/min

Frein arrière

Simple disque 240 mm, étrier simple piston ABS

Alimentation

Injection électronique

Pneus

100/90 19 AV, 130/80 17 AR

Lubrification

Carter sec

Hauteur de selle

780 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 5 vitesses

Réservoir

17,3 litres dont 4,5 de réserve

Vitesse max chrono

165 km/h

Poids avec pleins

193 kg

Transmission secondaire

Par chaîne (17 x 42, rapport 2,47). Primaire 2,548

PRIX 2006

7 600 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 05-12-2016 à 17:43:21

How long does it take for http://indian10cia.com/ , to be completely eliminated by the body ?

from
Le 05-12-2016 à 17:43:05

http://indian10cia.com/ , is not indicated for use by women.

from
Le 10-08-2012 à 18:26:30

Ma première vrai bécane de rouleur. Gardé 20000.

Première sensation : moteur à l’arret : me suis fait niké ils m’on vendu un gros scout.

Trop confortable, abs alarme toutes les options d’un veaudeville sur un trail.

Moteur fade mais suffisant pour prendre un wagon d’autres trail et de roadster en virole.

LE TRAIL de luxe en 650.

Point négatif unique relevé : selle qui élargie les genoux, avec la pression de l’air au bout de 200 bornes on a besoin de scotch pour les garder contre le reservoir.

Point positifs : beaucoup trop voir chiant car on sait pas quoi racheté derrière

yomi
Le 11-05-2008 à 00:08:24

j’ai essayé la 2005 (version Dakar, grand débattement, je ne sais pas si ça change autre chose), et je n’ai pas du tout aimé :

Défaut (tout à fait Objectif, bien sur) :

- ça ne part pas juste au ralenti moteur, il faut accelérer, sinon ça calle

- ça pousse à tout les régimes, mais nulle par (pas de cap)

- la position "neutre", t’as l’impression d’être debout posé sur la moto. les calle-pieds ne sont pas du tout reculé, et le guidon est super proche de toi.

- le frein arrière, tu poses 1 orteil = gros travers (surtout l’hiver, bordure de route enneigé, à 19h, bref, trop d’adhérence, quoi)

- il faisait un froid de canard et j’avais des gants cross, mon pantalon de ski (retour de station) et des baskets !

Neutre :

- ça tombe sur l’angle, c’est impressionnant : on penche un peu et paf, comme si on allait se péter la gueule. (en même temps, ma ER5 à les pneux carrés, et je l’ai acheté comme ça... donc peut être qu’elle tombera, elle aussi avec des pneux neufs).

Positif :

- ça freine (surtout comparé à l’ER5)

- on doit se régaler avec ça l’été, sur les tous petits chemins, mais vraiment petit.

Bref, pour un premier essai, je sais que je ne prendrais pas ça comme prochaine moto, une bonne chose !

trinity519
[1]