Le vrai frelon, c’est elle ! Gaffe à la piqure...

JPEG A force d’entendre Malopignons me dire du bien de cette fameuse RDLC j’ai commencé à m’intéresser à la bête. "La TZ de route", "la top sportive des années 80", "smaller is better"... miam, miaaam ! Et non contente d’avoir marqué son temps elle compte toujours nombre d’aficionados. Laurent a débuté dessus et l’a tellement bien prise en main qu’il s’amusait à chasser (enfumer ?) le kéké en sportive avec. La chasse à la sportive, ben tiens, je voudrais bien voir ça !
Hé ben j’ai eu droit à une démonstration ! Au secours !! Fidèle à lui même il rentre comme un fou dans les virages, ne coupe presque pas, prend du bon angle complètement sorti de la RD, bref faut se cracher dans les mains et débrancher pour le suivre sur ses terres. "Je t’ouvre la route." C’est vrai, il me l’a ouvert... de loin. Heureusement qu’il y avait la bonne odeur deu deux temps pour m’assurer qu’il était toujours devant. Bon faut dire aussi qu’il faisait un peu nuit et que la visière fumée ça n’aide pas trop. Mais de jour ça n’aurait pas été très différent, et au moins là j’ai des excuses.

Bien maniée une RD est donc redoutable. C’est quand même un peu le supermotard de l’époque (et les grosses sportives n’étaient pas encore affutées ) : 60 ch, 140 kg, tous n’ont pas un rapport poids-puissance aussi flatteur. Et comme sur un supermot’ la plage d’utilisation est assez restreinte. Elle n’est pas plus compliquée à utiliser, très intuituve, il suffit juste de tricoter correctement (j’aime bien cette expression ; pour bien tartiner, il faut savoir tricoter : logique !). Allez, à moi, à moi. Le démarrage se fait sur deux mètres à la poussette, ou au kick (j’y suis arrivé cette fois ). Faut mettre la clé de contact sur la bonne position par contre. Tout à droite c’est le mode parking et à gauche l’arrêt. Je ne sais pas s’il y’a un neimann ? Le bruit est discret, pas désagréable (vidéo). L’intensité du (petit) feu varie selon le régime. De nuit... Heu, en fait, faut pas sortir de nuit. C’est parti.
JPEG Le train avant me donne l’impression de vivre sa vie de son côté. Peut être des roulements fatigués. La moto se balance facilement (faut dire que les pneus de vélos, ça aide : 10 cm de large !), la garde au sol est bonne, effectivement dans la virole ça le fait bien. Le frein avant est correct, ça freine ce qu’il faut, sans plus, pas de façon très progressive. L’arrière n’est pas non plus génial à doser, un peu trop dur mais bon ça freine aussi, rien de vraiment handicapant. Le frein arrière de ma CB 500 n’est pas meilleur. Niveau gommard elle est équipée de BT-45 qui allaient bien mais que Laurent bouffe en 2000 bornes !!! Impressionnant, d’autant plus que ses Pilot Power lui font 6000 bornes sur sa ZX-10R... Les pressions qui vont bien sont 1,7 avant, 1,8 arrière (idem sur piste).
JPEG Le moteur est lui carrément excellent. Pas aussi on/off que ce à quoi je m’attendais (décidement !), à bas régime point de salut puis la puissance débarque, suffisante pour ne pas être ridicule. Le compte-tours ne fonctionnant pas (et le tableau de bord n’étant pas d’origine) je ne peux pas donner les régimes exacts. Sa plage d’utilisation n’est pas trop restreinte, on arrive rapidement à y rester et à être efficace. Elle est bien marquée, sans être brutale. Beeeuh en bas, et trop haut il ne donne plus rien. Mais après le CR 500 dont j’ai adoré les accélérations, en voilà une autre ! Je commence à comprendre ce qu’aiment les fans du deux-temps ! Elle prend ses tours en vibrant comme il faut, pas évident à expliquer mais très envoûtant, peut être autant que le senti de piston sur ma Duke. Je n’ai pas tenté les wheels mais paraît-il qu’elle va bien.
JPEG Pour le reste c’est assez pourri. La boite est super chiante à utiliser, les rapports ne se verrouillent pas très bien (peut être que le sélecteur était trop haut), le point mort chiant à trouver, les commodos pourris (je ne suis pas sûr qu’ils marchaient), les suspensions sèches, le tableau de bord pas d’origine et éclaté, pas de rétros, on peut démarrer avec la latérale dépliée... Moyen moins tout ça. Mais celle de Laurent est assez fatiguée. Faut dire qu’elle s’est bouffé un sanglier, un rail, un ravin, une falaise et j’en passe... Une plus récente (1UA, 57V, 1WT, 31K...) en bon état serait bien plus accueillante. Elle était réglée assez riche et donc pas en pleine possession de ses moyens. Les versions suivantes (YPVS) sont aussi dotées d’une douzaine de chevaux supplémentaires, de quoi le faire grave. Sa consommation est dans les dix litres au cent. Elle n’est pas trop gloutonne en huile.
Au final je trouve ça super fendard d’avoir un vieux tromblon ne ressemblant à rien avec lequel on peut envoyer le pâté super fort. En rallye, les meilleurs de la catégorie "Classic" en sont équipés, si ça c’est pas un signe ? Les accélérations sont aussi sympa que celles de ma Duke 2, le chassis pas trop mauvais, la garde au sol va bien et les freins suffisent, y’a tout ce qu’il faut pour me séduire. Je me vois définitivement bien faire la Transpy avec (1500 bornes de petites routes sur 2 ou 3 jours dans les Pyrénées). Un jour, bientôt...
Actuellement Malopignons s’est fendu d’une Honda RS 250, un compé client dont il n’arrête pas de me dire du bien. Attention Laurent, ou je vais vouloir l’essayer celle-là aussi !

Ici, tout sur celle qui m’a possédé.

NOM

YAMAHA 350 RDLC 4LO

Cadre

Double berceau tubulaire en acier

Type

Bicylindre parallèle à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1365 mm, angle de 27,10°

Distribution

Deux temps

Suspension avant

Fourche hydraulique, débattement 140 mm

Cylindrée

347 cm3 (64 x 54 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur candilever, débattement 110 mm

Puissance

47 ch à 8500 tr/min, 4,1 mkg à 8000 tr/min

Frein avant

Double disques 167 mm, étriers ? pistons

Rapport volumétrique

6,2 : 1, zone rouge à 9 500 tr/min

Frein arrière

A tambour 180 mm, simple came

Alimentation

Carburateur Mikuni 26 mm VM26SS

Pneus

A chambre à air. 3,00" / 18" AV, 3,50" / 18" AR

Lubrification

Graissage séparé Autolube

Hauteur de selle

785 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 6 vitesses

Réservoir

16 litres dont 1,9 de réserve

Vitesse max chrono

Environ 175 km/h

Poids à sec (avec pleins)

143 kg (161 kg)

Transmission secondaire

Par chaîne (16 x 39, rapport 2,4375). Primaire 2,870

PRIX 1980

13 172 FRANCS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 26-09-2015 à 18:37:12

salut a tous,je viens de récupérer une 4lo montée avec poly chaplot...qui connait ???

joson88
Le 04-12-2014 à 07:30:40

Salut,

après 5 ans sans rouler pratiquement, je reste sur ma faim ! et puis à 57 ans et ayant possédé 57 motos (non non pas de hasard !)je jurais toujours que "yavait" que le 4 temps et le gros cube ! avec un regret depuis 1980 de voir tous mes potes se taper des délires sur la 4 LO. Ben aujourd’hui j’ai rectifié ! non seulement je me remet à la moto, j’ai trouvé une 350 RDLC 4 LO DE 80 ! d’origine et tenue par son proprio longtemps ! j’ai écumé me semble t’il la plupart des sites, mais je suis preneur de toutes les compétences et infos sur la bête ! dans mes trouvailles je ne trouve pas de pompes à huile neuves, de pompes à eau et des carters. avec les moteurs Banshee ?

Vivement la poignée dans le coin avec la TZ de route !

Salut à tous !

dyna33
Le 22-05-2012 à 11:28:33

ça pour de la moto nerveuze, c’est nerveux ! La mienne a duré 37 jours & ça poussait à donf ! ça l’vait tt seul ! j’ai flippé de faire des soleil ! et que du plaizir ! Mais...

en tous cas c’est une moto pas pour Paris ! ça fonce trop vite !

a +

Stef
Le 02-05-2012 à 17:55:16

Bonjour,

ton adresse mail ressort érronée, impossible de t’envoyer un mail directement.

j’ai un 350 RDLC 4 LO qui ne dépasse plus les 160 compteur et à bien du mal à monter dans les tours.

Et ce depuis que l’on m’a refait le moteur, chacun y va de sa version, carbu fatigués, allumage, aiguilles, pointeau, bref, personne ne sait et comme il n’y aucun pro ou passionné voulant ou sachant chercher, je cherche des infos qui pourraient me guider.

Voilà, si tu trouves mon mail et penses pouvoir me donner un tuyau, je te remercie par avance.

celbi83

celib83
Le 17-04-2011 à 01:23:13

Salut , ton site est super , j’ai 28 ans et je connais les 250 RDLC 4L1 ET 350 RDLC 4LO ET 31 K sur le bout des doigts.J’ai bossé plusieurs années avec un vieux mécano qui m’a tout appris sur ces machines extraordinaires.Ma première moto d’ailleurs à été un 250 4L1 de 1981.Le moteur a cassé dans tous les sens, mais je n’arrive pas à m’en séparé.

Salut à tous

mat
Le 24-01-2011 à 16:43:28

J’ai eu ce modèle en mars 1981. Que du bonheur, sauf le jour du soleil où elle a mal fini.

J’ai eu quelques beaux avions depuis mais aucune ne m’a procuré le plaisir que j’ai pu trouver au guidon du RDLC.

Du coup, j’en ai commandé une au père Noël. Je vais bientôt l’avoir.

En clair, comme un gosse qui retrouve son nounours égaré...

Bonne route à tous

M

M
Le 18-01-2011 à 18:44:46

bonjour,

Je viens de découvrir ce site qui est super. J’ai acheté ma RDLC 4 lo en 1983 à un ami qui l’avait achetée neuve en 1980. Je la connaissais donc depuis sa naissance ! C’est vraiment une fabuleuse moto et je prends toujours autant de plaisir à rouler avec depuis maintenant 27 ans !!

Yam37
Le 21-11-2010 à 18:40:23

Bonjour a vous tous et merci pour votre article j ai eu une 500rdlc neuve et je suis content d avoir un 4 LO l odeure la maniabilite etc c est plaisant et pour le monent j en profitte de cette 350 RDLC MERCI ET BONNE ROUTE

FRED
Le 18-11-2008 à 01:43:53

Salut ! la 350 RDLC 4 LO est ma moto préférée, aussi je l’ai toujours gardée... J’ai aussi possédé des gros cubes, mais je reviens toujours vers mon 4 LO que je ne peux me séparer. En fait c’est mon jouet, et sur les petites routes de Provence c’est un régal. Je me fais passer rien que dans les bouts droits, mais dés que l’on rentre dans les virolos je reviens comme une bombe et repasse devant. Je vais lui offrir ce qu’elle mérite, une paire de détentes. Je rêve aussi de lui amener une petite soeur, la prochaine YAMAHA 350 2 temps qu’il faut que YAMAHA nous sorte.

Au moto tour elles sont toujours devant, c’est un signe que c’est la meilleure des motos.

Cordialement...

RDLC
Le 04-10-2008 à 00:08:24

slt,j’ai eu une 350 rdlc neuve en 85 noir,j’avais 16 ans,j’avais pas de concurents, ni 900 bol d’or ni gpz 1100,c’étais un vrai régal ,un bolide surtout aprés les 6000 tours,et pour les roues arriére il fallait juste donner un petit coup de reins a 7000 tours en deuxiéme ensuite passer la 3éme ,je l’ai vendu en 86 aprés l’avoir donner a essayer a un motard gendarme qui s’est casser la gueule avec ,il pensait que c’etait un bmw,le cadre a pris un coup ,et mon histoire d’amour avec la rdlc était fini ,j’ai pleuré ce jour ,et la vie continue ciao

hfsalger
[1]