Tu es invisible

Par Dirck J. Edge, traduit par mes soins

Je suis allé me faire une balade sur route avec mon plus jeune fils (qui a 17 ans) il y a peu. Malgré le fait qu’il fait du cross depuis ses 4 ans, c’était sa première fois sur la route. Avant de partir je devais lui faire mon petit discours sur les règles de sécurité.

Mon discours n’est probablement pas unique. Néanmoins, je pense que quelqu’un quelque part pourrait bénéficier de mes "dix commandements". Sur la route, tu es invisible. Tu dois toujours avoir conscience que tu es invisible.

Ne crois jamais que les automobilistes te voient. Si un automobiliste est en position pour te rentrer dedans, prévoit une issue de secours par avance. Essaye de capter le regard du conducteur, si possible.

Lorsqu’il fait jour, roule en plein phares. (ndt : Cette recommandation n’engage que son auteur, elle a été très controversée. Pour ma part je pense que rouler en plein phares gène les 95% d’automobilistes attentifs et est un manque de respect.) Scrute devant toi et collecte autant d’informations que tu peux. Sache bien que chaque voiture peut te couper la route et soit particulièrement sensibilisé à quelques situations classiques et dangereuses.

Si tu voyages sur la route et qu’un automobiliste se trouve sur la voie tournant à gauche en face de toi, ralenti un poil, prépare toi à freiner et cherche une issue de secours. Il n’est pas rare qu’un automobiliste tourne à gauche en face d’une moto, et les conséquences peuvent être dramatiques. Une fois encore, essaye de capter le regard du conducteur, et décale toi vers la droite de ta voie, ou sur la voie de droite s’il y en a plusieurs — de façon à te donner un peu plus de temps pour réagir.

Ne part pas comme une balle dès que le feu passe au vert. Prends le temps de vérifier qu’il n’y a pas de voiture arrivant à l’intersection qui voudrait passer à l’orange cramoisi.

Ne conduit pas dans l’angle mort d’un automobiliste sur une voie adjacente, sauf si tu ne fais qu’y passer. Tu as beau être "invisible", laisse toi une chance d’être vu.

Les chiens et autres animaux (même les petits chats) peuvent amener des automobilistes à avoir des accidents. Ces animaux peuvent provoquer la chute d’un motard. Soit sur tes gardes lorsque tu vois un chien ou autre petit animal en position de te couper la route.

Les motos sont très rapides. Elles accélèrent bien plus fort que la plupart des voitures. Les nouveaux motards ont souvent des chaleurs en entrant trop rapidement dans des virages. Leur vitesse d’entrée les surprend et ils ont du mal à coucher suffisament la moto pour sortir de la courbe. Au contraire, ils relèvent la moto et tire tout droit dans le décors (ou dans les véhicules arrivant). Les nouveaux conducteurs doivent faire attention à leur vitesse d’entrée et avoir fini leur freinage avant de commencer à pencher la moto dans le virage.

Porte une grande attention à l’état du bitume. Les nouveaux conducteurs ont tendance à croire qu’il y a toujours du grip (comme les automobilistes la plupart du temps). Gravier, traces d’humidité et feuilles mortes sont connus pour faire chuter les motards en milieu de courbe, ou lors d’une réaccélération trop forte ou d’un freinage trop violent. Cette nécessité de scruter les conditions d’adhérence est encore plus importante dans les virages aveugle.

Dès que possible, apprend à conduire une moto dans les chemins (toute ma famille l’a fait). Tu dois être intimement familier avec les commandes de base d’une moto avant de te lancer sur la route. L’utilisation de l’embrayage, du sélecteur et des freins doit être intuitif. Tu auras suffisament de choses à penser sur une autoroute chargée pour rajouter l’utilisation de ces commandes.

Ce sont juste quelques unes de mes pensées sur la sécurité routière. Ce n’est pas la liste exhaustive des choses auxquels les nouveaux conducteurs doivent faire attention, et je n’ai même pas pris soin de discuter de l’équipement de sécurité (casque, gants, bottes, etc.). Je me dois de recommander aux nouveaux conducteurs de prendre un cours sur la sécurité, comme ceux donnés par la Motorcycle Safety Foundation. Certains états les imposent aux nouveaux conducteurs, plus particulièrement les jeunes.

Pour finir, n’oublie pas... tu es invisible.

Texte original :
Being Invisible
By Dirck J. Edge

I went street bike riding with my youngest son (now 17) the other day. Although he has been riding dirt bikes since he was 4, this was his first time on a street bike. Before we took off, I had to give him my little speech about how to stay safe.

My speech is probably not too unique. Nevertheless, I thought someone out there might benefit from hearing my "cardinal rule". On the street, you are invisible. You must always be aware that you are invisible.

Never assume that automobile drivers see you. If an automobile is in a position to hit you, plan an escape path in advance. Try to make eye contact with the driver, if possible.

In the day time, ride with your high beam on. Scan ahead, and take in as much relevant information as you can. Be aware of every car that might turn into your path, and particularly aware of a few common, dangerous situations.

If you are traveling down the road and there is an automobile in the left turn lane facing you, slow down a bit, cover your brake and plan an escape route. It isn’t uncommon for an automobile to turn left in front of a motorcyclist, and the results can be fatal. Once again, try to make eye contact with the driver, and even move to the right of a single-lane road or the right lane of a multi-lane road — giving you a bit more time to react.

Do not rocket away from a stop light when it turns green. Make sure you look for cars that might be traveling through the intersection trying to make that fading yellow light.

Don’t ride in the blind spot of an automobile in an adjacent lane, unless you are moving through that blind spot. You may be "invisible", but give yourself a chance to be seen.

Dogs and other animals (even small cats) can make an automobile driver sad in a collision. These animals can cause a motorcyclist to crash. Be alert for dogs and other small animals when you see them in a position to cross your path.

Motorcycles are very fast. They accelerate much quicker than most automobiles. New riders have frequent trouble entering corners too quickly. Their entry speed surprises them, and they are not comfortable leaning the motorcycle enough to complete the corner. Instead, they stand the motorcycle up and go straight off the road (or into oncoming traffic). New riders should be conservative about their corner entry speed and get all of their braking done before leaning the bike into the corner.

Pay close attention to road surface conditions. New riders may assume they will always have traction (automobiles do most of the time). Gravel, dampness, and even leaves have been known to cause motorcyclists to lose traction mid-corner, or while accelerating too hard or getting on the brakes too hard. Particularly when entering blind corners, you should be scanning ahead for road surface conditions and traction issues.

Whenever possible, learn how to ride a motorcycle in the dirt (everyone in my family did). You should be intimately familiar with the basic motorcycle controls before riding on the street. Use of the clutch, the gear shift lever and the brakes should be intuitive. You will have more than enough to think about without learning how to use these controls on a busy highway.

These are just some of my thoughts on street safety. This is not meant to be an exhaustive list of things new riders should be concerned with, and it was not my intent to even discuss safety gear (helmet, gloves, boots, etc.). I have to recommend here that new riders consider taking a formal course on safety, such as one given by the Motorcycle Safety Foundation. Some states require these courses for new riders, particularly young ones.

Finally, don’t forget . . . you are invisible.

NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 02-08-2008 à 21:59:40

Tout a fait d’accord avec tout ce qui est écrit je part toujours du principe que le conducteur de la voiture ne ma pas vus meme si je croise sont regard

j’ai aussi appris dans les petits chemin avant d’aller sur national et autoroute

Olivier

Soignies belgique

olivier dumont
[1]