YAMAHA 350 RDLC 1984

Blanc/Bleue puis Noire/Rouge, modele 31K. Ce matin, un lapin...

JPEG Classic. Top sportive des années 80, rien que ça. ;-)
Surnommée la TZ de route, elle ne paye pas de mine mais elle envoie sérieusement le pâté !

Achetée restaurée 4 300 Euros et mise en circulation le 12 Janvier 2008.
Le kilométrage à l’achat n’est pas important, la moto ayant été refaite à neuf et a roder.

Assurance Coef Année Dépt (Ville) Option Montant
AMV 0,54 2007 31 (Toulouse) Tiers Vol 190 Euros

Présentation

JPEG Voila ! Je m’offre cette 350 RDLC qui m’a tant charmé lors de son essai. Mon choix s’est porté sur la 31K, plus puissante que la 4L0 et moins pointue que la 1WT. J’aime son look vieille chiotte qui cache aux yeux des non-initiés le fait qu’elle fut la top sportive des années 80. C’est qu’elle n’est pas ridicule dans la virole l’ancêtre, elle qui fut surnommée “La TZ de route”. Avec 59 chevaux pour 161 kg tous pleins faits, la vieille a le même CV qu’un trés bon supermot’ ! Faut dire que RD signifie "Race Developped"... Donc je m’équipe d’un vieux tromblon pour aller chasser le djeun’z en moto d’élevage. Z’allez voir ce qu’elle va vous mettre, la mémé ! D’où le "Ce matin, un lapin..." je vais me faire un civet de chasseurs !
Outre l’arsouille elle me permettra de faire les petits trajets et balades (une hivernale ?) pour lesquels sortir la Mach IV serait gâcher (ou risquer de me faire repérer, c’est que ça se vole ces merdes là). Son moulin enchanteur saura transformer le moindre kilomètre à son guidon en plaisir, car l’autre énorme point fort de la RDLC est son berlingot deux temps super expressif et généreux en sensations. Je me suis fantasmé à de nombreuses reprises en balade à son guidon. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on la retrouve régulierement dans le garage de possesseurs de 750 H2, grands épicuriens s’il en est...

JPEG Ma 31K a été restaurée avec brio par l’excellent Claude Rochefort (EMAC). Elle m’a couté 4300 euros, ce qui était la fourchette haute lors de l’achat, mais elle a entièrement été refaite à neuf, moteur, partie-cycle etc, et était à roder de partout. Je ne pouvais pas en trouver une en meilleur état, même à des tarifs approchants. De plus les tarifs sont en hausse constante (la prochaine 31K d’EMAC sera environ 500 euros plus cher), et si je voulais vivre mon pèlerinage vieilles sportives et deux-temps à fond et à moindre frais il ne me fallait pas trop attendre...

Historique

- 1980-1982 : 4L0. Véritable choc esthétique, c’est la première moto qui fait l’impasse sur les chromes et ose le plastique. Son CV n’est pas mal non plus, avec 47ch à 8500 tr/min et 4,1 mkg à 8000 tr/min, le tout pour 143 kg à sec. Plus de 5100 exemplaires se vendront en France.
- 1983-1984 : 31K. Refonte complète de la précédente elle offre une partie cycle entièrement revue et surtout 25% de puissance en plus (en partie grâce aux valves à l’échappement, l’YPVS) ! Soit 59ch à 9000 tr/min et 4,8 mkg à 8500 tr/min pour 145kg à sec. Cette version relancera la carrière de la RDLC avec plus de 3400 ventes en deux ans.
- 1985 : 1JF et 57V. Quelques améliorations (fourche, tableau de bord, étriers de frein, bras oscillant), un habillage différent, le reste est identique. Deux modèles sont proposés : un naked (1JF, 144kg à sec) et un autre entièrement caréné (57V, 148kg à sec). Des bracelets remplacent le guidon, ce qui met la position plus sur l’avant. 675 exemplaires seront vendus.
- 1986-1991 : 1UA et 1WT. Toujours deux modèles, la 1UA étant la naked. Plusieurs changements sont encore présentes (cadre, réservoir, pots, jantes, habillage et quelques modifs moteur). La puissance grimpe un peu : 63ch et 5 mkg, tous deux à 9000 tr/min, et le poids baisse un peu : 137 et 142kg à sec. A peine plus de 1500 seront vendues en six ans. Son importation cesse en 1991, elle se vendra jusqu’en 1995 au Royaume-Uni.

Je ne parle pas de la 3DH, sortie en 1988, puisqu’elle ne diffère en rien de la 1WT. Les seuls modèles vus ici sont ceux importés en France, il en existe des dizaines d’autres de part le monde. La 350 a aussi une petite soeur en 250 très peu connue, et pour cause : seules 231 ont été vendues en France... Ceux qui s’intéressent à ces motos sauront tout grâce à cette bible en ligne : http://www.rd350lc.net/.

Utilisation

JPEG Si la 636 me servira surtout pour la piste et la H2B pour la petite balade bucolique (ou pas ), la 31K sera ma moto balade. Elle devrait donc prendre des bornes, surtout que je la garderai peut être assez longtemps...
La RDLC est super légère à manipuler à l’arrêt. La latérale la laisse assez droite et la centrale est facile à utiliser. La selle n’est pas haute et ne m’a pas géné sur long trajet. La position est une chouille sportive (pour ce qu’on qualifierait aujourd’hui de roadster), on est un poil sur l’avant et les repose-pieds sont assez relevés, faut s’habituer. Les leviers ne sont evidemment pas réglables et je ne peux pas freiner à deux doigts (zob). Les rétros sont corrects, on voit quand même ses bras. Le tableau de bord est plutôt complet et les commodos classiques même si vintage. Les clignos sont assez chiants il est dur de les arrêter sans actionner ceux de l’autre côté (à voir si ce n’est pas un problème propre a cette moto).
On entends le fameux bzzz-bzzz des valves lorsqu’on met le contact. Le démarrage se fait assez facilement, avec du starter (sur les carbus) à froid, et au premier coup de kick à chaud. Le moteur est souple, bien agréable en ville. La boite est douce. Il n’est pas trop creux puis envoie le pâté passé 5500 tr/min. Là ça devient sérieux jusqu’à 9500 tr/min (zone rouge à 10 000 tr/min) où la puissance chute d’un coup, à la manière d’un rupteur sur un quatre temps ! Du coup pas de risques de se balader dans la zone rouge par inadvertance. On arrive assez facilement à la conduire à l’oreille et à se positionner sur le bon rapport pour en extraire la quintessence en conduite arsouillesque. Par contre il faut s’habituer à la quasi absence de frein moteur lorsqu’on rentre en courbe (YIIIK !).
La bonne plage d’utilisation est donc de 5500 à 9500 tr/min, sachant qu’en dessous ce n’est pas non plus un "no-horse’s land". On cruise tranquille à 160 sur l’autoroute à 7600 tr/min. Sans avoir l’impression de faire souffrir le moteur. Par contre on serre un peu les fesses en côte... Beaucoup conseillent de mettre des clapets V-Force 3, qui élargissent la plage de régime, voir donnent un petit peu de watts en plus. Peut-être que j’essayerai.
Par contre j’en attendais plus d’expressivité. La 4L0 de malopignons m’a plus charmé dans sa façon de prendre ses tours. Elle vibrait beaucoup plus et je l’ai trouvé plus démonstrative. En fait une RDLC neuve ou refaite ne vibre pas beaucoup, quel que soit le modèle. C’en est même impressionnant de ressentir moins de vibrations que sur un quatre temps. Mais avec le temps (ou quelques modifications) elle se libère et devient de plus en plus jouissive (pour qui est réceptif à ce genre de plaisir)...

Partie cycle

Elle m’a été livrée avec un amorto d’origine refait et une fourche aussi d’origine avec simplement de la 15W au lieu de 10W. Dans cette configuration c’est trop mou à mon goût. Je suis presque en butée au freinage, la moto s’enfonce trop avec mes maigres 95 kilos. Je commanderai des ressorts de fourche et je mettrai un amorto EMC. J’essayerai d’améliorer les réglages à ce moment là. Certains mettent juste des cales sur les ressorts plutot que de les changer.
C’est perfectible donc mais pas non plus extrèmement génant. Je trouve aussi que l’assiette est un peu sur l’arrière, je verrai si ça peut être amélioré. La moto est ultra vivace et se comporte globalement bien, on peut déjà sacrément envoyer du bois.
Le freinage n’est pas top, au dessus de 100 km/h il faut sacrément insister sur le levier pour avoir quelque chose de décent. Je tenterai un changement de maître cylindre. L’arrière est bon, peut être un peu trop puissant, le blocage semblant trop facile.

Accessoires et pneus

JPEG Le pneus sont normalement en 90/90 avant et 110/90 arrière mais si on tartine ou piste on peut monter du 100/90 et 120/80 pour plus de grip, ce qui a été fait. Certains montent carrémment une fourche inversée et un bras oscillant de RGV avoir des jantes en 17". Le top pour la piste semble t’il (perso j’aurai gardé la RGV en entier pour pister mais bon....).
Les pneus sont les excellents BT45, souvent donnés comme la meilleure monte sur cette moto vu les jantes en 18". J’en suis pour l’instant enchanté, que ce soit niveau grip, pluie ou retour d’infos ils vont super bien, j’en monterai sur la H2B. Pour le reste comme il arrive que les CDI des 83/84 claquent, Claude m’a mis un 85 avec un branchement modifié pour l’adapter. Le vilebrequin a eu les soudures qui vont bien pour ne pas avoir de souci sur piste (parait-il que certains se sont ouverts en deux).

La PREPA ! La 31K est mon arme de guerre. Je veux additionner les petites croix synonyme de chasseurs morts. Donc je vais lui faire quelques modifs pour qu’elle puisse développer son plein potentiel. Elle n’a pas beaucoup de gros défauts mais elle en a quand même. Voici ce que j’ai fait ou vais faire (prix port compris) :

Coque arrière
Flancs
Sabot
Réservoir
Garde boue
50 euros
50 euros
60 euros
50 euros
25 euros
L’habillage était trop propre, ça devait bien me faire rater un ou deux chasseur ce truc. J’ai donc acheté un autre habillage. J’ai pas fait de super affaires, y’a moyen de les toucher à moins cher.
La moto passera des couleurs "ciel et lumière" à celles "enfer et ténebres" ! ah ah ah !
Paire de pots 135 euros Pareil pour les pots, histoire d’éviter de trop pleurer en cas de chute.
Amortisseur 250 euros J’ai trouvé un amorto EMC d’occase pour remplacer celui d’origine. Le mien n’allait pas si mal que ça mais sa durée de vie est réputée assez courte.
Ressorts de fourche 130 euros Par contre la fourche est d’une mollesse impressionnante, elle est en butée au moindre feinage de Mickey ! Donc zou les ressorts, j’ai mis des WP (il n’y a qu’eux pour les 31K) qu’il faut quand même précharger pour être au poil.
Etriers de 1WT
Fourche de 1WT
40 euros
60 euros
Le freinage d’origine est pas terrible. Ca freine bien mais c’est perfectible, surtout passé les 100 km/h. J’ai donc monté des étriers de 1WT pour qui on peut trouver des plaquettes métal fritté. Mais pour poser ces étriers il faut les fourreaux de fourche de la 1WT, que j’ai donc acheté.
Maître cylindre PR16 - J’en avais acheté un du temps de la ZXR, le même que sur la R1 : un Brembo PR16. La modif qui va bien est de poser un PS16 (axial) mais comme j’avais un PR16 qui trainait... ^^ Normalement cette simple modification suffit pour un freinage vraiment acceptable.
Jante de 1WT 50 euros J’ai mis une jante de 1WT, (1,5 kg moins lourde que celle de 31K). Vi, je sais bien, ça coûte moins cher de perdre 5 kg qu’alléger sa moto, mais il paraît que c’est sensible à la conduite, je voulais essayer.
Clapets 150 euros Enfin LA modif moteur au meilleur rapport prix / changement, des clapets V-Force 3. La puissance débarque dès 4500 tr/min au lieu de 5500/6000. On sent que le moteur est bien plus nerveux par la suite. Paraît-il qu’on gagne un poil de puissance.

Entretien

JPEG A priori y’a quand même pas grand chose à faire... Un réalésage tous les 20 à 30 mkm selon sa conduite, des vidanges de boîte tous les 6000, ou coup de soufflette sur le filtre à air, un p’tit réglage carbu de temps en temps, un décalaminage des pots quand l’envie nous prend, les consommables et roule ! Faut juste bien faire gaffe au niveau du réservoir d’huile et ne pas se faire de longues descentes sur le "frein moteur" d’ailleurs quasi inexistant sur celle là.
Je n’ai pour l’instant (1800 km) que dû resserrer la culasse après le rodage et retendre la chaîne. Je n’ai pas encore bien vu la consommation d’huile, elle est en dessous du litre aux 500 km. Je mets l’huile qu’on m’a plusieurs fois consillé, de la Motul 710 (OIL a l’envers ;-). C’est de la 100% sythèse prévue pour les graissages séparés. La moto fume peu. Chaude la température est entre un tiers et la moitié de la jauge. Elle chauffe et refroidi vite (pas d’inertie de l’huile moteur).
La consommation d’essence est quant à elle bien correcte, entre 6,5 et 7,5 litres aux 100 en utilisation "normale/rapide". Ca me va bien, surtout quand je vois que pas mal de proprios flirtent avec les 10 litres au cent... J’utilise du SP95, le SP98 attaquant les joints (carbus...). Le robinet de passage en réserve s’actionne sans trop de difficulté, à la différence de la ZXR.

Bilan

JPEG Je viens juste de finir le rodage. Pour l’instant je trouve que c’est une arme dans la virole une fois le mode d’emploi assimilé. Je ne retrouve pas encore les good vibrations de la 4LO de malopignons mais ça devrait changer avec le temps (voir avec qq modifs si nécessaire). Donc tout va bien, je prends cette moto en main tranquillou.

Fiche technique

NOM

YAMAHA 350 RDLC 31K

Cadre

Double berceau tubulaire en acier

Type

Bicylindre parallèle à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1385 mm, angle de 27°

Distribution

Deux temps

Suspension avant

Fourche hydraulique 35 mm, débattement 140 mm

Cylindrée

347 cm3 (64 x 54 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur, débattement 100 mm

Puissance

59 ch à 9000 tr/min, 4,74 mkg à 8500 tr/min

Frein avant

Double disques 267 mm, étriers simple piston

Rapport volumétrique

6 : 1, zone rouge à 10 000 tr/min

Frein arrière

Simple disque 267 mm, étrier simple piston

Alimentation

Carburateur Mikuni 26 mm VM26SS

Pneus origine

Yokahoma Tubeless 90/90 x 18" AV, 110 / 80 x 18" AR

Lubrification

Graissage séparé Autolube 1,6 litre

Hauteur de selle

790 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 6 vitesses

Réservoir

20 litres dont 3 de réserve

Vitesse max chrono

Environ 185 km/h

Poids à sec (avec pleins)

145 kg (164 kg)

Transmission secondaire

Par chaîne (17 x 39, rapport 2,294). Primaire 2,870

PRIX 1984

19 405 FRANCS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 12-03-2017 à 17:24:30

GENUINE http://v1fastdelivery.com/ , AND CIALIS FOR SALE from coquitlam British Columbia GreaterReply to Ad.

cheap_viagra
Le 12-03-2017 à 17:24:11

http://v1fastdelivery.com/ , For Women Available In India in Mesquite .

cheap_viagra
Le 29-09-2016 à 14:38:03

http://fastvr4.com/ , For Women Herbal in Lubbock .

delivery
Le 29-09-2016 à 14:37:46

http://fastvr4.com/ , united states , viagra equivalent for women .

delivery
Le 16-02-2014 à 00:39:55

salut,super ton article, magnifique ta bécane,j’avez exactement la meme,mes parents me l’avez offert de chez LIILE MOTO DUCROO ,ma première moto j’avez 18 ans en 1983,et ça me rappel beaucoup de bon souvenirs.(à l’époque cette moto rivalisez avec la honda vf 400).superbe moto surtout arrivé à 6000 tr ça levez bien !!ypvs oblige.par contre j’usez beaucoup de pneus et de plaquettes de freins.dommage que ce type de machine ne se fait plus !!.30 ans ont passé,je roule toujours mais en harley davidson !!cordialement. joel.http://www.les7pechesdumotard.fr/sm...

joel
Le 19-10-2013 à 09:44:58

Salut,

Je découvre ton site depuis plusieurs mois, il est super : plein d’info et pas de langue de bois dans les essais.

Tu parles de la magie des deux temps. Je confirme, ces motos sont envoûtantes. Ma première bécane a été un 350RDLC 1WT. J’ai ensuite continué avec un premier 250RGV de 92 puis un deuxième de 89. Ces motos apportent des sensations vraiment particulières (vibrations, odeur, la façon dont la puissance est délivrée, le bruit). Je n’ai jamais retrouvé ce type de sensations sur les 4 temps.

Profite bien de tes 2 temps, gros veinard. Cordialement.

Le Goéland.

Le Goéland
Le 23-03-2013 à 09:27:41

salut sympa ton article moi ca me rapelle ma période branleur il y avait un plus grand que moi qui en avait acheter une toute neuve le modèle exact je m’en souvient plus mais c’était un 350 rdlc ça c’est sur elle était bleue mais tirant moins sur le turquoise bon moi perso je roule sur une honda 125 nx because pas de permis et pas trop de moyen pour le passer mais jme fait plaisir et c’est le principal et j’aurait jamais pris de bécane récente je trouve qu’elle n’ont pas d’histoire !!

j’enregistre ta page et quand j’aurait le blues jme la relit !!

patrick
Le 10-04-2011 à 09:38:38

Bonjour,

pour répondre à ton soucis de demarrage avec toi dessus, c’est sans doute ton cdi qui est nase. Essaye du coté carbus à nettoyer, met un filtre a essence, pointeaux à changer etc

C’est le problème du 31k. Il faut le remplacer par un 1wt en modifiant les connections.

Tu peux en trouver sur Paris chez EMC je crois.

Bien a toi

Yamrdmoto
Le 12-11-2010 à 12:11:20

Bonjour,

Bravo pour cette belle restauration,qui fait vraiment envie.j’ai moi aussi une 31 K de 84, mais j’ai de gros problèmes à faire rouler ; si quel qu’un pouvez me conseiller ! voilà le moteur démarre au quart de tour, il monte en régime normalement à la moindre sollicitation de la poignée des gaz, mais dès que l’on est dessus et que on lâche l’embrayage, catastrophe, tout s’écroule, plus de pèche, plus aucune puissance elle s’étouffe et cale.

Merci d’avance.

Roger
Le 21-10-2010 à 08:42:35

Salut, c’est vrai que le 350 lc c’est le must de la mobylette,

pour ceux qui cultive la passion il y a ça :

http://rdmag.frenchboard.com/

Pierre
[1]