Viens faire grogner le monstre !!!

JPEG Donc histoire d’amortir le trajet jusqu’à Lectoure je m’offre, en descendant de la 848 un petit tour avec la très jolie nouvelle Monster, la 696. Histoire de découvrir le "bas de gamme" Monster, même si le pote qui l’a essayé avant moi n’a pas été séduit. J’avais envie de voir si le ramage était à la hauteur du plumage. Et si certains décrient le manque d’originalité je préfère saluer le résultat final. La nouvelle monster est à l’ancienne ce que la 1098 est à la 998. C’est plus que jamais une Ducati, c’est plus que jamais une monster.
Petit tour de la bête. J’adore le phare écrasé à plusieurs étages. Le tableau de bord tout plat, joli et numérique, les entrées d’air directes sur le réservoir, les pots, l’équilibre général, les rétros, bref, j’adore. Ok, la selle est plus ferme qu’avant. Ok, les rétros gènent la prise des poignées. Ok, les leviers ne sont pas réglables. C’est bien. Ca éloignera les pisse-froids et les adorateurs du top-case.

Gni-gni. Le son est un peu étouffé, va falloir penser à un pot. La position est correcte, facile. Les rétros se règlent rapidement et sont assez fonctionnels. L’embrayage (à bain d’huile) n’est pas dur, la boite au top. Les entrées d’air sont positionnées exactement là où viennent les commodos lorsqu’on est en butée. Je ne sais pas si c’est fait exprès mais c’est vraiment une super idée parceque les anciennes monsters avaient la facheuse tendance de défoncer leur réservoir à cet endroit là à la moindre chute (j’y ai eu droit). Alliance du beau et du fonctionnel...
Petit détail, les leviers semblent sortis des années 30. Pas grave, les virolos arrivent, je lache le monstre. Et le voilà qui attaque les courbes avec voracité. Wow, quelle facilité ! La position, le guidon et la faible inertie du moteur permettent de bondir d’un virage à l’autre tel un mort de faim. Un régal, je n’ai rien noté de négatif. Le frein avant a la puissance et la progressivité nécessaire, l’arrière par contre était beaucoup trop dur, chiant à doser et comme il n’y a pas beaucoup de frein moteur (embrayage APTC et anti-dribbling) il faut quand même garder le poil de réserve salvateur.
JPEG Le moteur ensuite, très souple, il reprend à 2000 tr/min sur les intermédiaires. Il lui faut ensuite atteindre les 6000 tr/min pour donner sa pleine mesure, jusqu’à 8000, avec un petit creux vers 7000. Il commence à peine à s’essoufler lorsqu’on arrive au rupteur (8200). 300 tr/min d’allonge éviterait de l’accrocher accidentellement. Ce n’est pas une bête à wheeling mais on arrive à la lever en insistant.
Allez, j’avoue, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Si le senti des pistons n’était pas archi-présent (avec un pot peut être), la monster 696 faisait UN PUTAIN DE BRUIT D’ASPIRATION qui M’A TROP FAIT BANDER. Je ne sais pas si ce bruit est une volonté de Ducati. Je ne sais pas si on le retrouvera sur toutes les nouvelles monsters, ni s’il est sur toutes les 696. Ce que je sais, c’est que c’était DE LA BAAALLE.
JPEG Ce bruit, à faire pâlir de jalousie un possesseur de H2, était principalement présent de 6000 à 8000 tr/min, soit le régime où elle est le plus à l’aise, la plage où il faut rester dans la virole, où on relance, poignée ouverte à fond, et où on l’entend un maximum même passé les 140 km/h. Une super surprise que j’ai adoré. Vraiment, on entend le monstre grogner.
Alors non, je n’acheterai pas de monster 696, y’avait moyen d’envoyer correctement mais les watts étaient un peu juste. Et j’ai d’autres envies en tête. Mais je retournerai essayer d’autres nouvelles monster et si un jour l’envie d’un gros roadster me prend et que toute la nouvelle gamme offre ce grognement envoûtant, je pense que ça me grattera sévère. Ah, ce bruit... GROAAAR !!! YEAH !

Bizarrerie, j’ai noté un rupteur à 8200, hors la puissance maxi est donnée à 9000. Autre point, elle est sensée être plus puissante que la monster 800 s2r... Ca mériterait un passage au banc pour y voir plus clair.

 
10/09. Damien s’est finalement acheté cette 696 qui lui avait moyennement plu lors de l’essai, et j’ai pu faire un tour avec. Le châssis est toujours très sympa. Le bruit d’admission excellent et dépend du degré d’ouverture des gazs, plus c’est ouvert, plus c’est bon. Et la puissance est toujours trop juste, avec un rupteur qu’on ne sent pas venir et qui surprend.

NOM

DUCATI MONSTER 696

Cadre

Treilli tubulaire en acier molybdène

Type

Bicylindre en L refroidi par air

Empattement, Chasse

1452 mm, angle de ?°

Distribution

Deux soupapes et un ACT par cylindre, desmodromique

Suspension avant

Fourche inversée Showa 43 mm, débattement 120 mm

Cylindrée

696 cm3 (88 x 57,2 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur Sachs, débattement 148 mm

Puissance

80 ch à 9000 tr/min, (? !) 7 mkg à 7750 tr/min

Frein avant

Double disque 320 mm, étriers radiaux 4 pistons

Rapport volumétrique

10,6 : 1, rupteur à 8200 tr/min (? !)

Frein arrière

Simple disque 245 mm, étrier 2 pistons

Alimentation

Injection Siemens 45 mm

Pneus

Pirelli 120/60 17 AV, 160/60 17 AR

Lubrification

Carter humide

Hauteur de selle

770 mm

Embrayage

Multidisque à bain d’huile, boite 6 vitesses

Réservoir

15 litres dont 3,5 de réserve

Vitesse max chrono

 ? km/h

Poids à sec

163 kg

Transmission secondaire

Par chaîne (15 x 45, rapport 3). Primaire 1,85

PRIX 2008

7 915 à 8 265 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 05-05-2017 à 03:03:48

http://nofaxpaydaynpz.com/ , united states, price for viagra Join us know.

loans
Le 05-05-2017 à 03:03:32

SPECIAL OFFER : http://nofaxpaydaynpz.com/ , For Women Herbal on SALE , Buy Viagra For Women Herbal shop online .

advance
[1]