Balle de guerre pour routes qui butent !

JPEG YYYYYYYYYYAAAAAARGLAAAAAAAAA !!!

Dernier volet de la balade au mont Ventoux...
KTM avait déjà fait fort en 2007 avec leur 690 (cubant 654). Mais il avait le défaut d’être quand même bien moins expressif que la génération précédente (660 et 640 LC4). Sans parler d’un look bien lourd à porter pour certaines... Pour le reste il n’y avait quand même pas trop à jeter et la 690 SMC m’avait beaucoup plu. Au final j’ai tout de même craqué sur un 660 SMC, pour le prix plus bas et surtout les sensations plus hautes. Et si je pleure un peu niveau fiabilité et que j’aimerais bien une boite six, je ne regrette toutefois pas mon choix.
JPEG Et puis bah, je me disais qu’une fois lassé de mon 660 et de ses caprices, un petit 690 pourrait le remplacer. Et tant qu’à faire un 690R. Donc il me tardait un peu de voir ce que cette Duke boostée a dans le ventre. Et autant le dire tout de suite, elle a tout ce que je pouvais en espérer. Et même plus. Cette Duke 690 R m’a ré-ga-lé.
Je passerai sur le look, que je n’aime pas (mais qui plait à des potes) même si quelques "détails" de la R sont quand même plaisants, genre les tubes traités noirs et les maitre-cylindres radiaux. A bord et comme sur la "normale" la selle gène toujours, m’interdisant de me reculer comme j’aimerai. Les rétros sont agréables et vibrent assez peu. Le tableau de bord est le même que les autres 690, donc royal (il peut, à 9350 € la moto).
JPEG En dynamique inutile de s’éterniser : Le châssis est TOP, la boite est TOP, le freinage est TOP et le moteur est TOP  :
- Le châssis est d’une facilité déconcertante, hyper naturel, ne s’enfonce pas trop, un vrai régal sur les chevrettes qu’on a pu se faire.
- Les rapports passent comme dans du beurre, sont bien étagés et quelle joie d’avoir une sixième vitesse ! L’anti-dribble se fait aussi oublier.
- Le frein avant est aux meilleurs standards sportifs actuel, feeling, attaque, course morte nulle, du top, tout simplement.
- Et le moteur, non content d’offrir 8 chevaux de plus que la précédente, a aussi du caractère ! Il est toujours à l’aise dans les tours où il tempête de 5000 à 8000 tr/min. Du très très bon que j’espère voir décliné sur d’autres modèles. Le seul petit truc bizarre relevé était l’embrayage qui avait une prise immédiate, mais bon c’est probablement un truc réglable via l’antidribble (APTC).
JPEG Petite anecdote, passé au banc avec une 796 Hypermotard (au prix identique) il offre le même couple que le twin de Bologne jusqu’à 7000 tr/min et allonge quasiment autant. Moins de 6 chevaux les séparent et 30 kilos tous pleins faits ! Bravo KT !
Au final, j’ai adoré cette moto. La 690 SMC est à mes yeux la digne descendante de la 640 LC4. Sortez-nous donc une 690 SMC R, afin de donner une digne descendance à la 660 SMC !! J’espère vraiment que KTM nous en prépare une. Si c’est le cas, un jour elle sera mienne. Oh oui.
...Et au pire je me consolerai sur une p’tite Husaberg 570 FS...

Lors de la balade j’ai aussi pu réessayer la Duke 2 et donc comparer par rapport à la 690 R. Les trois choses qui frappent sont :
- le frein avant qui manque de feeling (même s’il reste très efficace)
- le châssis très facile aussi mais un peu trop souple et donnant peu de retours
- les vibrations plus présentes.
Note bien que la moto est agée (25Mkm) et que lorsque j’ai acheté ma Duke en 2004 j’ai trouvé le châssis et le freinage mortels. Le châssis a donc peut être vieilli mais avec l’expérience je trouve le freinage d’origine perfectible (un PR16 l’arrange grandement). Quant aux vibrations je préfère plus que moins.
JPEG Dotée de "silencieux" Akra déchicanés elle grondait ses plap plap avec férocité. On ne s’en rend pas trop compte sur la moto mais ça pète bien les oreilles de celui qui suit. Et contrairement à certaines motos j’ai trouvé qu’ils diminuaient le senti de piston. J’ai pu réessayer une Duke en pots standards lors des 17pouces days et j’ai trouvé que le moteur était plus expressif à bas régime. Avec ou sans pots les hauts régimes ne sont pas sa plage préférée, contrairement aux 690. Pour le reste la selle est bonne mais un peu trop souple, on fini par sentir l’armature.

J’ai aussi pu faire un comparatif de la moto de Ben avec un 660 SMC (au moteur mal réglé). Les suspensions du 660 (8Mkm) étaient plus à mon goût, plus efficaces. J’ai préféré le SMC dans la virole et le petit excès de poids de la Duke se faisait sentir. Le freinage, identique était à peu près... identique (surprise), manquant de feeling.

JPEG En fait il est difficile de vraiment comparer les monos chez KTM.  Les ventes sont confidentielles et les normes antipollution obligent au castrage des modèles. Pour qu’ils soient au top de leur forme il leur faut la ligne akra, une démultiplication un poil raccourcie, les bons gicleurs (ou map d’injection) et une boite à air bien ouverte (voir plus : certains la virent tout simplement !).
Les plus exigeants peuvent même monter des arbres à cames racingue. J’ai acheté ma 660 SMC ainsi équipée et la différence par rapport à une "stock" est assez nette. La moto a un gros coup de boost dans les tours et comprime plus : le frein moteur est nettement plus élevé. C’est gênant dans les petits coins, au point que j’ai acheté un anti dribble (les nouveaux 690 en sont dotés d’origine - antidribbles Adige) ! J’ai aussi vu des pistons haute compression au catalogue KTM. Quand je vois comment marche déjà ma 660, je n’ose pas imaginer ce que ça peut donner. Mais qui sait, peut être que je tenterai...

NOM

KTM 690 DUKE R

Cadre

Treillis au chrome molybdène

Type

Monocylindre à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1472 mm, angle de 26,5°

Distribution

4 soupapes et un ACT

Suspension avant

Fourche inversée WP 48 mm, débattement 145 mm

Cylindrée

690 cm3 (102 x 84,5 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur WP, débattement 140 mm

Puissance

71,4 ch à 7500 tr/min, 7 mkg à 5500 tr/min
67,3 ch à 7255 tr/min, 7,1 mkg à 5346 tr/min roue AR

Frein avant

Simple disque 320 mm, étrier radial brembo 4 pistons

Rapport volumétrique

 ? : 1, rupteur à 8500 tr/min

Frein arrière

Simple disque 240 mm, étrier brembo simple piston

Alimentation

Injection Keihin

Pneus

Pirelli 120/70 17 AV, 160/60 17 AR

Lubrification

Carter sec

Hauteur de selle

865 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile anti-dribble, boite 6 vitesses

Réservoir

13,5 litres dont 2,5 de réserve

Vitesse max chrono

 ? km/h

Poids (avec pleins)

148 kg (159 kg)

Transmission secondaire

Par chaîne (16 x 40, rapport 2,5). Primaire 2,194

PRIX 2008

9 490 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 22-05-2017 à 13:14:44

Men at risk for a heart attack need to speak with the doctor before using http://arealpaydayloan.com/ , .

advance
Le 22-05-2017 à 13:14:28

RSS http://arealpaydayloan.com/ , puns feeds cialis pills for sale and intrusive sucidial thoughts.

online
Le 18-10-2016 à 09:30:52

Do you accept cash or checks to pay for http://price6conline.com/ , Brand ?

buy_cialis
Le 18-10-2016 à 09:30:37

He sorry was for all http://price6conline.com/ , , and a generique were as a england.

buy_cialis
Le 02-04-2012 à 14:13:45

Essayée ce samedi et elle ne m’a pas décu. J’ai adoré le moteur et le châssis. Vraiment rien à jeter. Je vais quand même profiter de ma 660 SMC quelques temps et probablement que d’ici un an je me payerai la SMC-R.

Pascal
Le 09-03-2012 à 14:50:59

Pascal, tes souhaits ont été exaucés, la 690 SMC R est désormais au catalogue KTM

L’as-tu essayée ?

MaxiBOUBOU
Le 22-10-2011 à 22:39:03

Je me suis laisser entendre(lire plus précisément)que cette moto était une tueuse sur bout tordue(les routes sinueuses),par contre sur long trajet ?kézako ?

YannouLD
Le 03-03-2011 à 13:34:38

Ah ah on l’a essayé sur les mêmes routes alors ! Je suis bien d’accord, la selle est chiante et pour le reste perso y’a rien à jeter.

Maintenant y’a quand même une différence avec le 690, que je trouve moins expressif. T’en es où de ton envie de supermot ?

Pascal
Le 02-03-2011 à 11:45:19

Yo Pascalou,

Donc, j’ai eu l’occasion d’essayer la bête sur des routes merdiques (tu sais, genre Bourdeaux, Dieulefit, toussa...waouh).

Coté moteur, j’ai adoré, c’est violent en bas, y’a de l’allonge, ça palpite et y’a du gros son en plus (ligne Akra).

La partie cycle m’a semblé tout à fait au poil voire un peu rigide mais nous n’avons fait que peu de bosses. Par contre, ça glissait pas mal de l’arriere à la reaccel en sortie d’épingles. Comme Bernard était derriere moi sur ma Tuono, je n’ai pas voulu forcer mon talent  !

Par contre, grosse gène coté selle, je n’arrivais pas à trouver ma position et elle glisse beaucoup ce qui fait que je me trouvais souvent assis sur le bourrelet entre la place conducteur et la place passager. Enfin, je la trouve un peu basse (idéale pour les naims comme ton cousin ).

++

olive
Le 12-09-2010 à 20:46:24

Rapidement, de tête, je crois

maitre cylindre de frein radial

traitement des tubes de fourche

probablement des trucs aussi au niveau des suspensions

je crois que c’est tout.

mais l’argument de la R c’est à 99% son moteur

Pascal
[1]