Mouais, heu, bof quoi.

JPEG Ça y est, j’ai enfin pu l’essayer. Assis dessus, je remarque que la selle est large et plutôt mince, mais peut être s’est-elle tassée avec l’âge : la moto a 8 ans et 36 Mkm. Le tableau de bord est dans les standards de l’époque avec une petite montre sur le côté, qui semble s’être perdue. Les voyants ne sont pas très visibles. Les rétros offrent une bonne visibilité. La protection se révelera correcte, avec un peu de remous dans le casque. Les jambes sont un peu plus pliées que sur la Duke. Les pieds ne sont pas facile à caser à cause des repose-pieds arrière, mal dessinés.
Une fois lancé j’ai trouvé le train avant trop haut et trop souple. L’arrière est plus ferme mais le chassis est globalement trop mou et ne m’a pas mis en confiance. Si on accroche les 180 compteur sans trop forcer, on n’a pas envie d’y rester tellement la moto bouge dans tous les sens (effet sûrement renforcé par la présence d’un peu de vent et par le top-case).
Le moteur n’aura pas su non plus me séduire. Assez souple (à partir de 2000 tr/min), il pousse crescendo par la suite mais de façon assez linéaire, seul un petit coup de rein se faisant sentir vers les 6-7000 tr/min. On le sent vraiment à l’aise dans les tours, où il manque un peu d’allonge : on est souvent en limite de zone rouge (8500 tr/min).
Pour ce qui est des freins, l’arrière est très puissant sans pour autant bloquer trop facilement. Mais l’avant est faiblard : même si on peut le bloquer en dessous de 100 km/h, il est trop timide au dessus. Le levier, non réglable et à la course longue (spongieux, quoi), ne se montre pas rassurant et impose le freinage à quatre doigts. On est obligé de le coupler avec l’arrière pour avoir quelque chose de correct.
En bref ils ont fait de sacrés progrés depuis, et pas seulement niveau moteur. Par contre je n’arrive toujours pas à distinguer le 3 cylindres du 4...

NOM

TRIUMPH 900 TIGER

Cadre

Monopoutre en acier

Type

3 cylindres en ligne à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1560 mm, angle de 27°

Distribution

4 soupapes par cylindre, 2 ACT

Suspension avant

Fourche hydraulique 43 mm, débattement 235 mm

Cylindrée

885 cm3 (76 x 65 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur, débattement 200 mm

Puissance

85 ch à 8000 tr/min, 8,4 mkg à 6000 tr/min

Frein avant

Double disques 276 mm, étriers 2 pistons

Rapport volumétrique

10,6 : 1, zone rouge à 8500 tr/min

Frein arrière

Simple disque 255 mm, étrier simple piston

Alimentation

Carburateurs Mikuni 36 mm

Pneus

Michelin T66X 110/80 19 AV, 140/80 17 AR

Lubrification

Carter humide

Hauteur de selle

850 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 6 vitesses

Réservoir

24 litres dont 5 de réserve

Vitesse max compteur

km/h

Poids avec pleins

257 kg

Transmission secondaire

Par chaîne (, rapport)

PRIX 1996

FRANCS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 02-10-2017 à 12:29:29

Pero http://canadianviagrats.com/ , king jailed for three years Mairena del Aljarafe.

viagra
Le 30-09-2015 à 06:41:19

Ben moi j’adore cette meule, un vrai tapis volant et pour le moteur c’est de 3500 à 5000 tr qu’il est agréable d’enrouler et même à ce régime on ne se traine pas du tout en montagne. Une moto qui ne fait jamais mal au dos ni aux poignets même sur route très dégradée et qui permet d’arriver tout frais après 800 km de virolos je n’en connais pas beaucoup. J’en suis à ma 2e après avoir essayé la Tiger 955i plus efficace mais dénuée de sensations, le fameux senti de pistons... qui t’a échappé visiblement, ou moteur rincé ?

Renaud
[1]