Tout simplement une meule de piste

JPEG “Bon, tu peux l’essayer si t’arrives à la démarrer.” Et pas de démarreur, bien sûr. Bien bien bien, voyons vouar... Deux starters sont présents sur le moteur, un pour les démarrages à froid et l’autre à chaud. Tentons sans rien. On pousse le kick doucement jusqu’à sentir un point dur, on décompresse, on pousse encore légèrement, on remonte le kick et on saute dessus ! BrooOAP ! Yeah !! La SMC est vraiment une meule de course. Certains ont d’ailleurs fait des podiums en championnat de France avec des versions quasi stock.
Pour passer l’homologation elle est vendue tirant beaucoup trop long et en 34 chevaux. Celle essayée avait les réglages qui vont bien : raccourcie (-1 devant, +2 derrière), ligne Akra, richesse, boite à air, etc. Ainsi modifiée elle sort 65ch. Elle disposait aussi d’un réservoir 18 litres, une selle “confort” (oh oh oh), un compte tour numérique (y’en a pas d’origine) et était lestée d’un gros sac à dos. Les leviers sont assez courts et ne semblent pas réglables facilement. Les commodos sont hors normes, avec le klaxon planqué dans un coin et des boutons bizarre faisant office de clignotants ou de passage en plein phare. On sent bien que ça a été rajouté pour l’homologation... Le tableau de bord ne comprends qu’un compteur, un voyant de plein phare et un autre de clignotant (grillé d’ailleurs, comme sur la Duke). Autre sacrifice fait pour la course, la moto ne dispose ni de neimann, ni de clé de contact !
La partie cycle est saine, la moto se montrant assez précise malgré les grands débattements. On la balance sans effort et elle reste collée à la route, équipée de plus de Pilot Power. Le freinage est du niveau de la Duke : du top, mais la plongée de la fourche demande de décomposer le freinage pour qu’il soit efficace (comme sur la Supermoto). Pour ce qui est des vibrations, elles n’étaient pas vraiment plus génantes que sur la Duke, contrairement à ce que j’avais lu, même si la mienne m’a semblé plus douce, moins brutale, lorsque je suis remonté dessus (le pot ?).
Maintenant le morceau le plus intéressant est bien entendu le moteur dont j’avais entendu maintes louanges. Soyons bref : il pousse fort, mais n’est pas époustouflant non plus en venant du 640 LC4. Peu souple (jamais sous 3000 !) il reste coupleux mais ne s’envole vraiment que vers 5500 tr/min (contre 5000 pour la mienne). Au dessus il souffle fort et un 172 a été accroché en forçant à peine (Philippe l’a monté à 180). En se tirant la bourre je n’ai pas noté de réelle différence à l’accélération. Moto et motards ont passé une SMC et une Duke au banc et la différence n’était que de 5 chevaux et un demi mkg de couple. La moto est plus légère mais avec le gros sac sur celle essayée je n’ai pas noté de changement. Par contre on sent qu’on doit bien se marrer dans la petite virole en sortie de virage. D’autant que le senti du piston est bien renforcé par le son de la ligne. Son qui doit quand même finir par saoûler car à peine en deça de celui de ma moto en échappement libre (Philippe avait d’ailleurs des boules quies). En fait le silencieux est fourni avec un db-killer ; une fois celui ci installé, le son est tout à fait acceptable.
En résumé si c’est une super meule, le look moins chiadé que sur la mienne, le moteur pas si éloigné que ça, l’orientation plus piste (pas de contacteur, pas de démarreur, pas de neimann !), la garantie de 6 mois et l’homologation une place ne me font pas regretter mon choix.

04/08. Quelques précisions concernant le moteur me semblent nécessaires. Beaucoup disent que la différence entre la 640 LC4 et la 660 SMC est énorme, très sensible etc. Le fait est que c’est vrai ! Mais ça dépend de quel 640 LC4 on parle ! Celui de la Supermoto et celui de la Duke 2 ne fonctionnent pas pareil !!! La Supermoto délivre 48 ch, la Duke 55 ! Le moteur de la Supermoto est très rond, celui de la Duke très explosif ! Le 660 SMC n’a effectivement rien à voir avec le comportement de la 640 LC4 Supermoto, mais il se comporte de façon assez similaire à la 640 LC4 Duke 2. Car il est lui aussi explosif : il se met à marcher environ 500 tr/min plus haut et a un peu plus d’allonge que la Duke, la différence est donc moins marquée qu’avec la Supermoto. Ensuite les KTM ont toutes besoin de quelques réglages pour délivrer leur plein potentiel, ça peut aussi jouer lors d’essais.

NOM

KTM 660 SMC

Cadre

Simple berceau dédoublé en acier

Type

Monocylindre à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1510 mm, angle de 27°

Distribution

4 soupapes et un ACT

Suspension avant

Fourche inversée WP 48 mm, débattement 265 mm

Cylindrée

654 cm3 (102 x 80 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur WP, débattement 300 mm

Puissance

 ? ch à 6500 tr/min, ? mkg à 4000 tr/min

Frein avant

Simple disque 320 mm, étrier brembo 4 pistons

Rapport volumétrique

11.7 : 1, zone rouge à 8500 tr/min

Frein arrière

Simple disque 220 mm, étrier brembo simple piston

Alimentation

Carburateur Keihin FCR MX 41 mm

Pneus

120/70 17 AV, 160/60 17 AR

Lubrification

Carter sec

Hauteur de selle

910 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 5 vitesses

Réservoir

9 litres dont 2,5 de réserve

Vitesse max chrono

 ? km/h

Poids avec pleins

138 kg

Transmission secondaire

Par chaîne (16 x 38, rapport 2,375)

PRIX 2003

8 595 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 24-04-2018 à 09:27:41

Expensive women http://viagranelius.com/ , but women viagra not work for the side grease Oh and if.

online
Le 19-04-2017 à 16:13:33

j’ai une version 2005, que je garde précieusement dans mon garage... J’ai voulu la vendre sur leboncoin... et bah je n’ai pas pu... devant tout les emails que je recevait, je me suis dis "Mais qu’est ce que tu va acheter derrière" ???

Cela fait partie de ces motos qui vous prennent aux tripes, ca vibre, ca cogne, ca gueule... mais putain qu’est-ce que c’est bon !!!

Elles commencent d’ailleurs à bien coter ces mamies d’ailleurs... Le mono de route extreme, sans les inconvénients d’une meule de course (genre enduro 4t ou 2t). Qui te donne la banane sans rouler à 200. Avec une position SM (donc pépère), elle se prette aussi à la balade tranquille !! Aujourd’hui ça n’a pas de prix...

Tu peux rouler avec sur circuit, tu tombes ca glisse et tu repars !(pas de carénages à xxxxx$) Bref, pour moi la moto ultime à tout faire.

Je vais meme dans les chemins avec ;)...

Dounutz
Le 09-07-2008 à 17:21:07

moi je voudrai savoir ac un mono si c possible de faire de l’autoroute et de car g bcp de pots ac des roasters et si je peu pas faire d’autoroute ca serai dommage par exemple faire des long trajet 200 km sur autoroute ou plu pr partir en vac merci d avance et que me conseillerez vous com moto en consideren que j’adore supermoto et duke merci

tragedietonton
Le 23-01-2007 à 19:50:33

salut

sympa ton essais

mais j’ai essayé une Duke II pour finalement acheter le 660.

pour moi y a franchement rien à voir au niveau moteur.

mes impressions en selle, j’ai trouvé le 640 beaucoup moins coupleux et avec moins d’allonge.

la moto démarre tous les jours au quart de tour malgré l’absence de démarreur et c’est une vraie meule de course. sur circuit ou sur route, le 640 ne tient pas longtemps face à elle.

seul regret la monte d’origine, pas trés convaicante (trés long à chauffer comparé à un 208 ou un Corsa)

la mienne a remplacé un GSXR 1000 de 2004 sans aucun regret pour l’instant (sauf le 300 sur autoroute).

en bref si vous voulez un supermot avec beaucoup de watt, essayé le 660 plutot qu’un 640.

gaz, seb

bastoun b
[1]