Un petit quatre pattes super rageur

JPEG "- Tiens, y’a la ZX-6R à roder..." "- Tu veux que je m’en occupe ?" "- Ben je disais pas ça innocemment !" Bon, faire gaffe aux freins et pneus, ok. Pas dépasser les 7-8000 non plus, encore ok. Au boulot ! L’aficionado Kawa est chez lui et n’est pas surpris niveau position sportive, confort de selle, commodos, rétros et tableau de bord. La zone rouge est à 15500 tr/min... on rigole plus.
En l’emmenant sur bon bitume je suis vite sous le charme du chassis, ferme et précis. Mais dès que ça se dégrade, c’est la misère ! On saute de partout et on est vite séché. Les sensations sur l’angle sont toujours aussi sympas avec les bracelets, ces derniers demandant toujours un peu plus d’effort au changement d’angle qu’un grand guidon. La mise sur l’angle se faisait néanmoins avec une grande neutralité et le train avant mettait en confiance. Les pneus neufs n’étaient sûrement pas étrangers à cet effet. J’étais rassuré de voir que j’arrivais encore à aller au bout de l’arrière sur une sportive (j’ai eu trop peur ). Le freinage arrière m’a semblé paresseux et l’avant bon sans être spectaculaire. Mais ils étaient loin d’être rodés.
Le moteur, que j’imaginais monstrueusement creux et chiant a pourtant su me séduire... S’il est atteind de léthargie profonde en dessous de certains régimes, il commence à répondre vers 5000. Sans avoir pu voir ce qu’il donne au dessus de 7-8000 (rodage), sa réponse, sans violence et avec un peu de caractère, met en confiance. On devine qu’il y a largement de quoi s’amuser une fois dans les bons régimes. Autre point positif, le son, qui a su se montrer digne de la grande soeur.
Même s’il faudra que je la réessaye histoire de confirmer mes impression, elle m’aura donné envie d’elle. Facile et efficace sur route en la maintenant dans les bons régimes, y’a aussi moyen de bien se faire plaisir sur piste (journées K, me voilààà).

09/04. Deuxième essai pour voir ce que le moulin a dans le ventre. Mes impressions ont été confirmées : cette moto m’a régalé. Le moteur est inexistant sous les 4000, répond mieux qu’une FZ6 au dessus et s’envole vers les 8000 tr/min. Là ça miaule de plaisir jusqu’au rupteur, vers 16000 tr/min. Le bridage ne se fait sentir que vers les 13000 tr/min. Le son est vraiment présent, j’avais un peu honte de l’entendre hurler mais qu’est ce que c’était bon !
Le moteur offre de plus quelques grognement en prenant ses tours, ce qui rajoute au plaisir. Quelques vibrations étaient présentes au guidon. La partie cycle est aussi agréable que ce que le bitume est bon. Le frein avant est super puissant mais l’arrière un peu dur, la maladie des ZX-R ?
Il faudra que j’essaye d’autres 600 sport pour comparer, mais celle là aura définitivement su me séduire.

NOM

KAWASAKI ZX-6R 636

Cadre

Simple berceau en acier

Type

Quatre cylindres en ligne à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1400 mm, angle de 24,5°

Distribution

4 soupapes par cylindre, 2 ACT

Suspension avant

Fourche inversée 41 mm, débattement 120 mm

Cylindrée

636 cm3 (68 x 43,8 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur , débattement 138 mm

Puissance

118 ch à 13000 tr/min, 6,8 mkg à 11000 tr/min

Frein avant

Double disques 300 mm, étriers 4 pistons

Rapport volumétrique

12,8 : 1, rupteur à 16000 tr/min

Frein arrière

Simple disque 220 mm, étrier simple piston

Alimentation

Injection Keihin 38 mm

Pneus

Michelin Pilot Sport 120/65 17 AV, 180/55 17 AR

Lubrification

Carter humide

Hauteur de selle

835 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile , 6 vitesses

Réservoir

18 litres dont 3 de réserve

Vitesse max chrono

263 km/h

Poids à sec

161 kg

Transmission secondaire

Par chaîne (15 x 40, rapport 2,667). Primaire 2,023

PRIX 2004

9 999 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 14-11-2017 à 18:12:04

http://cheapvagratlonline.com/ , is much of Levitra, brand name or need a solid erection for about an hour.

best
[1]