Conversion au bioéthanol: procédure de changement de carte grise

Le bioéthanol attire de plus en plus les conducteurs, grâce à son coût moindre et à son impact réduit sur l’environnement. Cependant, opter pour ce type de carburant implique une formalité administrative importante : la modification de la carte grise du véhicule. Cet article vous explique comment procéder et ce à quoi vous devez vous attendre en termes de coûts.

Pourquoi est-il nécessaire de mettre à jour la carte grise après être passé au bioéthanol ?

L’immatriculation d’un véhicule est soumise à une réglementation stricte. En effet, toute modification majeure effectuée sur un véhicule doit être reflétée dans son certificat d’immatriculation, en particulier si ces modifications modifient les spécifications techniques initiales de la voiture.

Ainsi, la conversion d’un véhicule pour qu’il fonctionne au bioéthanol doit être suivie d’une mise à jour de la carte grise. Cette démarche doit être effectuée dans les trente jours suivant la conversion au bioéthanol, faute de quoi le propriétaire s’expose à une amende de 135 €, qui peut être augmentée jusqu’à 750 € en cas de retard.

Quelles sont les démarches pour modifier la carte grise ?

Si vous venez d’acquérir un véhicule et que vous envisagez de le convertir au bioéthanol, il est judicieux de ne pas modifier immédiatement la carte grise. Il est préférable de procéder d’abord à la conversion, puis de mettre à jour la carte grise. Cela vous évitera de payer deux fois pour le même document.

Lire aussi:  Stage de récupération de point: fonctionnement et déroulement

Pour la modification de la carte grise, il est important de noter que les préfectures ou sous-préfectures ne traitent plus ces demandes en personne. La procédure doit être réalisée en ligne, via le site officiel de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Bien que cette méthode soit la voie officielle, elle peut être lente en raison des retards fréquents de l’agence.

Une alternative consiste à passer par un garagiste certifié par le Ministère de l’Intérieur ou par certains concessionnaires, si le véhicule a été acheté auprès d’eux. Il existe également des plateformes agréées par le Trésor Public et habilitées par le Ministère de l’Intérieur, comme Guichet Carte Grise, qui peuvent prendre en charge votre demande d’immatriculation.

Quel est le coût pour mettre à jour sa carte grise avec le bioéthanol ?

Le prix pour changer de carte grise varie selon plusieurs facteurs, notamment les spécifications techniques du véhicule. Il est possible d’effectuer une simulation en ligne en se basant sur les informations du certificat d’immatriculation actuel.

Les véhicules fonctionnant à l’éthanol sont considérés comme « propres », ce qui leur permet de bénéficier d’un tarif réduit pour la mise à jour de la carte grise. Ce tarif réduit varie d’une région à l’autre : il y a une réduction de 50 % en Bretagne et en Centre-Val de Loire, tandis que dans d’autres régions de France, la mise à jour de la carte grise peut être gratuite. Cependant, cette réduction ou gratuité n’est pas applicable dans les DOM-TOM. Si vous faites appel à un service externe tel que Guichet Carte Grise, seul le coût de leur prestation sera à prévoir.

Lire aussi:  Faire sa carte grise en ligne : guide complet

Laisser un commentaire