Importer une voiture d’Allemagne en France : guide étape par étape

Acquérir une automobile d’occasion en provenance d’Allemagne représente une opportunité économique non négligeable. En effet, il est courant de trouver sur le marché allemand des véhicules dotés d’un bon niveau d’équipement à des tarifs plus attractifs qu’en France. Cependant, il est crucial de s’informer sur les procédures à suivre avant de se lancer afin d’éviter les écueils administratifs. Cet article vise à éclairer ce sujet.

Les étapes pour importer une voiture d’Allemagne

Dans le cadre de l’Union européenne, l’importation d’une voiture depuis un autre État membre est simplifiée. Cependant, il est nécessaire de suivre certaines démarches administratives spécifiques. Après la finalisation de l’achat, le véhicule n’est plus immatriculé. Il vous est alors impossible de conduire directement le véhicule en France. Pour le retour, vous avez trois options :

– Opter pour un transport via une remorque connectée à un autre véhicule immatriculé en France,
– Acquérir une plaque de transit, qui autorise le passage de la frontière,
– Faire appel à un professionnel qui se chargera de livrer la voiture à votre domicile.

Procéder à l’immatriculation d’un véhicule allemand en France

Après avoir ramené le véhicule sur le territoire français, une immatriculation définitive doit être réalisée dans les 30 jours suivants. Voici les démarches pour une immatriculation sans accroc en France.

Aujourd’hui, la demande d’immatriculation peut se faire en ligne sur le site officiel dédié, sans nécessité de se déplacer en préfecture. Les documents suivants sont requis pour accompagner votre demande :

Lire aussi:  Certificat de conformité européen : informations essentielles

– La carte grise originale du véhicule, issue d’Allemagne,
– Un document attestant la vente, soit un formulaire Cerfa 13754 soit une facture de vente,
– Un justificatif de domicile récent (moins de 6 mois),
– Une pièce d’identité valide, le permis de conduire étant recommandé,
– Le formulaire Cerfa 13750 de demande d’immatriculation,
– Un contrôle technique valide de moins de six mois,
– Un quitus fiscal,
– Un certificat de conformité européen est nécessaire si certains champs de la carte grise ne sont pas renseignés.

Conseils pour l’importation d’une voiture : précautions à prendre

L’attrait principal de l’achat d’une voiture en Allemagne réside dans son aspect financier avantageux. Toutefois, il est essentiel de rester vigilant pour éviter certains pièges.

La vérification de la qualité du véhicule

Afin de ne pas être déçu à la réception de la voiture, il est conseillé de s’assurer que son état correspond à vos attentes. Beaucoup d’acheteurs ne se rendent pas en Allemagne pour effectuer l’achat et préfèrent utiliser les services d’un mandataire. Il est important de se méfier des mandataires malhonnêtes qui peuvent profiter de cette situation pour vous vendre un véhicule en mauvais état. La solution la plus sûre reste de se déplacer soi-même pour évaluer l’état du véhicule.

L’importance des documents du véhicule

Il est primordial de veiller à ce que le vendeur vous remette tous les documents nécessaires pour l’importation et l’immatriculation du véhicule en France. L’absence de l’un de ces documents pourrait compliquer considérablement les démarches administratives.

Laisser un commentaire