Perte de permis de conduire : démarches à suivre

Si vous vous retrouvez dans l’incapacité de retrouver votre permis de conduire, ne vous laissez pas gagner par l’anxiété. L’objectif de cet article est de vous éclairer sur les démarches à suivre en cas de disparition de votre précieux sésame.

Les premiers pas après la disparition de son permis de conduire

Il est bon de noter qu’il est formellement interdit de prendre le volant sans être en possession de son permis. Que sa perte soit survenue en France ou hors des frontières, la marche à suivre est légèrement différente.

La marche à suivre en France

La toute première action à entreprendre est de se diriger vers l’unité de gendarmerie ou le poste de police le plus proche pour y déclarer la perte de votre permis. Là, il vous sera demandé de remplir une déclaration de perte. Suite à cela, un récépissé vous sera remis, valide pour une durée de deux mois, vous autorisant à conduire sur le territoire français pendant ce laps de temps.

Durant ces deux mois, il est nécessaire de solliciter un nouveau permis ou un duplicata du vôtre. Cette demande nécessitera la présentation d’une pièce d’identité, de deux photos d’identité récentes, de votre carte de paiement, ainsi que du récépissé de déclaration de perte. La demande engendre des frais de 25 euros, auxquels peuvent s’ajouter des taxes régionales pour les résidents de certaines régions.

Lire aussi:  Certificat de conformité européen : informations essentielles

Une démarche similaire peut être effectuée auprès de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS).

En cas de perte à l’étranger

Si vous égarez votre permis hors de France, il convient de vous présenter à la police locale pour signaler la perte. Ensuite, il vous faudra visiter le Consulat de France pour obtenir une attestation. Il est important de noter que cette attestation ne garantit pas le droit de conduire dans le pays en question, cela dépendra des lois locales. À votre retour en France, une demande de nouveau permis devra être effectuée sur le site de l’ANTS.

Procéder à la demande de renouvellement du permis

Contrairement à une idée reçue, la demande ne se fait pas en préfecture mais directement en ligne via le site de l’ANTS. Cette démarche nécessite une photo d’identité numérique, des justificatifs d’identité et de domicile, et une carte bancaire pour le règlement. Pour les titulaires des permis C ou D, un avis médical est requis. À défaut, un duplicata du permis précédent sera fourni.

Distinction entre perte, annulation, invalidation et suspension du permis

Il est crucial de différencier la simple perte du permis de son annulation, de son invalidation ou de sa suspension.

L’annulation du permis fait référence à une suppression définitive du droit de conduire à la suite d’une récidive d’infraction. L’invalidation touche les conducteurs ayant perdu tous leurs points à cause de diverses infractions. Quant à la suspension, elle correspond à un retrait temporaire du permis pour infraction grave.

En cas de vol de votre permis

Si votre permis a été dérobé, la déclaration de vol s’effectue auprès des forces de l’ordre. La demande de duplicata ou de nouveau permis suit la même procédure que celle de la perte, à l’exception que la déclaration de vol remplacera celle de perte.

Lire aussi:  Principes de base auto-école en ligne expliqués

En suivant ces étapes, vous serez en mesure de gérer efficacement la perte ou le vol de votre permis de conduire, réduisant ainsi le stress et les incertitudes liés à cette situation.

Laisser un commentaire